Mexico.- Six mois après le premier décès du Covid-19 au Mexique, le neuvième rapport bimensuel du Centro Católico Multimedial a ajouté 87 prêtres qui avaient souffert du coronavirus.

Le même rapport maintient le récit de 7 diacres et 4 religieux décédés dans le pays issus de la pandémie, même si, précise-t-il, il n’y a pas d’informations à jour sur tous les diocèses ou institutions ou congrégations religieuses du pays.

«Dans la période du neuvième rapport (du 5 au 20 septembre), aucune entité n’est restée au feu rouge épidémique, tandis que 24 États ont été placés dans la couleur orange du feu épidémiologique et 8 autres en jaune indiquant le risque moyen ( Sonora, Chihuahua, Tamaulipas, Morelos, Tlaxcala, Chiapas, Campeche et Quintana Roo).

Au 20 septembre, les cas dans tout le pays dus aux infections et aux décès enregistrés ont continué d’augmenter, enregistrant un record cumulé de plus de 697 000 660 infectés et 79 000 155 décès dus à Covid-19 “.

Le rapport confirme qu’au cours de la période analysée, différents diocèses du pays ont entamé une ouverture échelonnée des activités avec des horaires réservés aux fidèles, notamment dans les lieux de culte plus représentatifs en raison de l’afflux:

«C’est le cas de la basilique de Guadalupe, qui a ouvert ses portes à la messe de midi présidée par l’archevêque primat du Mexique. De même, la basilique Notre-Dame de San Juan de los Lagos a prolongé ses heures de culte, restant fermée un jour par semaine (mardi); cependant, les autorités responsables du deuxième temple le plus important du pays, en raison du nombre de visiteurs, ont exhorté les fidèles à ne pas organiser, pour le moment, de pèlerinages au sanctuaire ».

Le rapport rend compte de la nouvelle partagée par l’évêque de Zacatecas, Sigifredo Noriega Barceló, qui a confirmé sa contagion du coronavirus et la quinzaine de quarantaine auto-imposée pour prendre soin de ses collaborateurs ainsi que les messages qu’il a partagés depuis l’attente des effets. de COVID. L’évêque lui-même a assuré samedi 19 septembre qu’il avait réussi le test et s’était dit indemne de la présence du virus dans son corps.

À ce jour, seuls deux évêques infectés par le SRAS-COv2 sont connus, le premier était l’évêque de Cancún-Chetumal, Pedro Pablo Elizondo Cárdenas, qui a également vaincu la maladie sans aucune complication.

Concernant la mise à jour des données sur les ecclésiastiques, ministres et religieux décédés par COVID, le rapport annotait un cas ajouté dans le neuvième rapport du décès le 4 juillet du prêtre Andrés Bahena Álvarez, de l’archidiocèse d’Acapulco, décédé de Symptômes associés au COVID-19: «Il avait 49 ans et, en raison d’autres conditions préexistantes, des complications lui ont coûté la vie. Bahena Álvarez était rattachée à la paroisse Costa Azul à Acapulco et a servi dans la cathédrale de Nuestra Señora de la Soledad en plus d’être formatrice au séminaire ».

Avec la mise à jour des cas, les ecclésiastiques et les femmes décédés du coronavirus dans la période du 5 au 20 septembre 2020 sont:

Fr. Felipe Orihuela Morales. 63 ans. Appartenant au clergé de l’archidiocèse de Toluca, il exerça activement son ministère en tant que curé de la paroisse Santa María Pipioltpec, à Valle de Bravo, État de Mexico.

Fr. Alejandro Ibarra Trujillo. 74 ans. Du diocèse de Huajuapan, il a occupé le poste de recteur de la paroisse de Santa María de Guadalupe à Huajuapan, Oaxaca. Sa mort était due à des complications indiquant la suspicion de Covid-19.

Fr. Jaime Rodríguez Montoya. 66 ans. Issu du diocèse de Querétaro, il a été vicaire de la paroisse de Santa María, commune d’Amealco de Bonfil. Sa mort est due à des complications du covid-19 qui l’ont obligé à rester en soins intensifs. Sa vie sacerdotale a également contribué à la formation de futurs prêtres, en tant que directeur spirituel et pasteur dans différentes communautés de Querétaro.

R.P. Francisco Aguilera Medrano, CO. 80 ans. C’était un religieux de la Congrégation de l’Oratoire de San Felipe Neri. Il a eu un travail pastoral remarquable dans l’État de Veracruz, en particulier dans le diocèse d’Orizaba, ville où il est arrivé depuis 1970. En 1988, il a reçu la charge de vicaire épiscopal de la région d’Orizaba et de la Sierra de Zongolica. Lors de la création du diocèse d’Orizaba, il s’est vu confier diverses responsabilités diocésaines pour exercer les fonctions de vicaire général et judiciaire. La dernière commission pastorale était celle du curé de la paroisse de Santa María de Guadalupe “La Concordia” de 2002 à 2018. Sa mort était due à des causes liées à Covid-19.

Fr. Sergio Gutiérrez Vázquez. 53 ans. Du diocèse de San Juan de los Lagos, il a exercé son ministère dans diverses communautés et paroisses des Altos de Jalisco. En présidant les funérailles, Mgr Jorge Alberto Cavazos Arizpe a déploré la mort du prêtre qui exerçait son ministère dans la paroisse de San Francisco de Asís à Tepatitlán de Morelos, et a déclaré: «Perdre un frère prêtre est toujours très douloureux, c’est étrange, c’est se souvenir de sa gentillesse, de son traitement, de son obéissance… Je suis sûr que le Christ, là dans son silence et sa douleur, l’a accompagné et réconforté… ”

Fr. Gilberto Sánchez Cantú. 51 ans. Le père Gil était curé de la paroisse de Nuestra Señora del Perpetuo Socorro dans la municipalité de Múzquiz dans le diocèse de Piedras Negras. Les médias ont déploré la mort d’un prêtre bien-aimé et même l’évêque de Piedras Negras, Alfonso Garza Treviño, a déclaré qu’il attendait un miracle pour voir la santé du prêtre rétabli, le premier qu’il a ordonné dans ce diocèse, qui a perdu la lutte contre le covid-19.

Fr. José Guadalupe Valence. 52 ans. Appartenant au clergé du diocèse de Cuautitlán, il avait exercé la fonction de curé de la communauté de San Francisco de Asís, Apaxco.

Fr. Fernando Felix Hernandez Flores. 70 ans. Sa dernière charge pastorale était dans la communauté de la Sainte Trinité du diocèse de Tenancingo. La messe funèbre, présidée par Mgr Raúl Gómez González, a été suivie par la mère du défunt prêtre, qui s’est souvenue de son ministère et des moments difficiles qu’il a traversés face à la maladie qui lui a coûté la vie.

Fr. Jorge Hernández Ramírez. 60 ans. Il était membre du presbytère de l’archidiocèse d’Acapulco et sa dernière charge pastorale était la paroisse de la Sainte Croix dans le port de Guerrero.

L’archevêque de LEE Patron Wong reçoit le prix «Ohtli» pour ses services à l’étranger

Informations de VC Noticias

ebv