Mexico.- Le niveau de revenu par habitant du Mexique avant la pandémie mettra une décennie à se redresser; en raison des effets de la contingence sanitaire et d’une lente amélioration de l’activité économique du pays.

Cela pourrait prendre 10 ans; que le Mexique retrouve les niveaux de productivité et de développement économique qu’il avait avant la pandémie. Expliqua Adrián de la Garza, directeur des études économiques à Citibanamex.

Il a indiqué qu’il s’agirait d’un terme de six ans perdu en termes de croissance économique, si on l’observe du point de vue par habitant (revenu).

Il devrait être jusqu’en 2031, lorsque le revenu par habitant atteindra les niveaux observés en 2019. Alors que le produit intérieur brut (PIB) national se redressera jusqu’en 2025, a-t-il indiqué lors d’une conférence de presse de l’institution financière.

“Avec lequel il n’y aura pas de croissance pendant le mandat de six ans du président Andrés Manuel, selon les calculs de citibanamex; la croissance moyenne de l’administration actuelle sera nulle, contrairement aux autres gouvernements où il y avait un taux de 2% ».

D’un autre côté, De la Garza a annoncé que les exportations seront le principal moteur de la reprise économique; ainsi que les secteurs liés à la fabrication, qui connaîtront une plus grande restauration dans les mois à venir.

L’OCDE est d’accord avec le scénario négatif.

Dans les projections pour le Mexique, une baisse de -10% du PIB (revenu du pays) ressort.

L’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE); a révélé ce mercredi que le Mexique était le troisième pays membre à signaler la pire contraction (baisse) de son PIB au deuxième trimestre de l’année.

Et c’est cela selon les calculs de l’OCDE; Le Mexique a enregistré une baisse de -17,1% de son PIB au cours de la période avril-juin 2020 due aux effets de la pandémie de coronavirus. Viennent ensuite 2 pays avec la plus forte contraction économique, comme l’Inde 25,2% et le Royaume-Uni avec 20,4%.

Cependant; les prévisions de l’OCDE concernant la contraction du Mexique au deuxième trimestre; Il était inférieur à celui révélé il y a deux semaines par l’Institut national de la statistique et de la géographie (INEGI) de -18,7%.

Cela peut vous intéresser: l’économie mexicaine chutera de 10,2% en 2020.