Mexique.— Le Bureau du Procureur général de la République Il a indiqué qu’Emilio Lozoya avait officiellement présenté sa demande d’extradition et proposé de collaborer avec le Mexique sur l’affaire Odebrecht.

Lozoya Austin, ancien directeur de Pemex est détenu à Madrid et est accusé de blanchiment et d’enrichissement illicite.

Gertz a déclaré que le bureau du procureur actuel devait reprendre l’affaire, car au cours des deux années précédentes, rien n’avait été avancé.

Il a souligné que dans l’administration actuelle, lorsque les enquêtes sur l’affaire Odebrecht ont repris, les bâtiments liés au blanchiment ont été sécurisés d’argent à Emilio Lozoya.

“Dans cette nouvelle période, et en 2019, Petróleos Mexicanos a également dénoncé devant ce bureau des délits pour des opérations avec des ressources d’origine illicite, dans le cas de la société Agro Nitrogenados.”

Il a noté que depuis qu’il y avait une fuite à ce sujet, Lozoya a réussi à fuir le pays; et pendant huit mois, avec la participation d’Interpol, une recherche internationale a été menée en Allemagne, en Angleterre, États-Unis, France, Italie, Russie et Espagne.

Il a informé qu’une série de mesures devront être prises devant le gouvernement du Royaume d’Espagne qui permettra à cette personne de retourner au Mexique dans l’immédiat.

À cette fin, ce bureau du procureur Il a effectué les démarches nécessaires au transfert de cette personne, d’Espagne au Mexique, dans un avion battant pavillon mexicain, afin de respecter toutes les dispositions de sécurité et de santé en matière d’hospitalisation dans notre pays.

LEE Interpol cherche Tomás Zerón pour l’affaire Ayotzinapa

emc