FRENAAA revient dans les rues. Photo: Israël Lorenzana

Mexico – Plus de 6 mille membres du Front national anti-AMLO (FRENAAA) sont descendus dans la rue à nouveau, exigeant la démission du président Andrés Manuel López Obrados.

Dès leur plus jeune âge, ils ont commencé par se concentrer sur le Monument de la Révolution. À l’origine, ils avaient prévu de marcher vers le Zócalo de la capitale.

Cependant, à la dernière minute, ils ont changé leurs plans et ont décidé de marcher sur le Paseo de la Reforma en direction de l’Ange de l’Indépendance.

En tête de la marche, les membres de la FRENAAA ont lancé des slogans à bord de véhicules équipés de sonorisation. La demande est que le président Andrés Manuel López Obrador quitte ses fonctions.

Le Paseo de la Reforma est fermé de Bucareli dans les deux sens. Des éléments du secrétariat de la sécurité citoyenne effectuent des barrages routiers.

Cela peut vous intéresser: AMLO considère que FRENAAA est divisée

La semaine dernière, la FRENAAA a levé le camp qu’elle avait depuis plusieurs semaines sur le plateau du Zócalo.

“Pour notre sécurité et pour le bien du Mexique: nous avons décidé de lever temporairement le camp pour la liberté et la justice.”

“L’absence de vocation démocratique de López (Obrador) et du quatrième trimestre a été parfaitement exposée”, a révélé la FRENAAA dans un communiqué.

Cependant, il y avait un accord pour qu’une mobilisation massive ait lieu ce samedi et il n’est pas exclu qu’il y ait plus de mouvements.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Le poste FRENAAA prend le Paseo de la Reforma et exige que la démission d’AMLO soit apparue en premier sur Siete24.