Mexico.- Pour revenir à la Nouvelle Normale, il faudra le faire avec soin, en respectant les protocoles de santé dans les industries minières, automobiles et de la construction, pour aller petit à petit avec les autres branches de l’économie: le tourisme, en son temps les restaurants, centres commerciaux.

Le président Andrés Manuel López Obrador a recommandé l’ouverture progressive, avec les recommandations des spécialistes de la santé, laissant la quarantaine, mais lorsque le feu de circulation le permet, car maintenant ce n’est pas recommandé, car des zones telles que la vallée du Mexique Ils continueront au feu rouge pendant encore plusieurs semaines.

«Nous ne pouvons pas rester seuls dans nos maisons. Si nous n’avons pas besoin de le faire, alors restez, la population âgée, les personnes âgées, les aînés respectables s’occupent d’eux, là nous nous occupons d’eux, comme cela s’est produit.

Il a précisé que ceux qui souffrent de maladies chroniques doivent prendre soin d’eux-mêmes, mais par conviction personnelle et étant indépendants, autonomes, qu’il n’est pas nécessaire de recevoir des ordres, toujours avec liberté et responsabilité, pour savoir comment nous devons prendre soin de nous, ce que nous ne pouvons pas faire et aussi ce que nous devons faire, non seulement ce qu’il ne faut pas faire, mais ce qui peut être fait.

Mais avant, a-t-il dit, nous devons revoir nos habitudes alimentaires, pourquoi attendre?, Si nous savons déjà que tout type de pandémie nous affecte davantage par une mauvaise alimentation, pas seulement le coronavirus, nous sommes plus vulnérables si nous mangeons mal.

Dans la Nouvelle Normale, a-t-il dit, les produits indésirables ne devraient plus être informés. Et ce n’est pas une question d’interdiction, c’est que chacun de nous assume ce qui va nous garder en bonne santé.

En même temps, a-t-il ajouté, faites de l’exercice. Que nous respections tous les indications des spécialistes en matière d’habitudes alimentaires et de pratique sportive, car l’exercice et l’orientation nutritionnelle seront les deux facteurs qui permettront une nouvelle normalité.

Mais surtout, at-il dit, l’attitude envers la vie est très importante. Ne pas stresser, essayer d’être heureux, ne pas être en détresse, mettre en pratique la solidarité, la fraternité, être heureux, tout ce qui aide à faire face à tout mal, a-t-il dit lors de sa conférence du matin.

Seven24.mx

ebv