Mexico.- La Commission fédérale de la concurrence économique (COFECE) a déposé une contestation constitutionnelle devant la Cour suprême de justice de la Nation, contre les réclamations du ministère de l’Énergie (SENER).

Le COFECE estime que la “Politique de fiabilité, de sécurité, de continuité et de qualité du Système électrique national” viole les principes fondamentaux de la concurrence et de la libre concurrence.

Ce qui viole la Constitution politique des États-Unis du Mexique, de sorte qu’elle affecte son mandat constitutionnel et envahit sa sphère de compétence, a-t-il souligné.

De même, il a estimé que cette politique était contraire au contenu des articles 16, 28 et 133 de la Constitution, ainsi qu’aux lois applicables sur l’électricité. Ensemble, ils établissent un régime de concurrence dans la production et la fourniture d’électricité.

Cet instrument publié dans le DOF affecte sérieusement la structure économique du secteur de l’électricité, car il élimine la possibilité qu’il fonctionne dans des conditions de concurrence et d’efficacité.

Ainsi qu’un accès ouvert et non discriminatoire aux réseaux de transport et de distribution (intrant essentiel dans cette industrie). En plus des critères de répartition économique qui régissent le fonctionnement du marché de gros de l’électricité.

De même, il accorde des avantages en faveur de certains participants et réduit la capacité de compétition des autres, créant des barrières à l’entrée dans la production d’électricité.

Pour ces raisons, le COFECE demande à la Cour suprême de justice de la Nation de se prononcer sur les limites qu’un régulateur sectoriel a contre les principes constitutionnels de la concurrence.

Puisqu’elle émet une disposition qui affecte sérieusement la dynamique concurrentielle d’un marché, au détriment du mandat qui correspond à la protection du COFECE et au bien-être des consommateurs.

Cela peut vous intéresser: la politique énergétique du Mexique n’est pas claire.

Par conséquent, accroître la fiabilité et la sécurité du système électrique national est un objectif légitime et souhaitable du ministère de l’Énergie.

Cependant, lorsque d’autres objectifs, tels que la concurrence économique, font également partie du mandat constitutionnel; Il est essentiel d’identifier la meilleure alternative disponible afin d’atteindre tous ces objectifs.

Seven24.mx