Mexico.- L’Institut national de la transparence, de l’accès à l’information et de la protection des données personnelles (INAI) a chargé le ministère de la Santé de publier le numéro de reproduction de base de la maladie Covid-19, en précisant la couverture temporelle et géographique.

«Cette réponse est non seulement légitime et urgente pour ceux qui l’ont demandée, mais elle est importante pour l’ensemble du Mexique. Parce qu’avec la variable R, il est possible de reconnaître si la bonne chose a été faite », a affirmé le commissaire président de l’INAI, Francisco Javier Acuña Llamas.

Acuña Llamas a expliqué que le facteur ou variable R correspond au nombre moyen d’infections qui surviennent chez une personne malade. «Par exemple, à Wuhan, en Chine, où ce cauchemar mondial de Covid-19 a commencé, la contagion moyenne était de 2 à 2,5».

Le demandeur de l’information a précisé que, s’il avait plus d’un point dans le temps, sur le numéro de reproduction de base, il avait besoin des points les plus récents et les plus anciens pour connaître son évolution. En revanche, il a souligné que, s’il y a plus d’une donnée géographique de référence, celle nationale et celles des entités fédératives seront fournies.

Le ministère de la Santé, par l’intermédiaire de la Direction générale de l’épidémiologie, a envoyé un lien électronique pour consulter les informations demandées; tandis que l’Unité de la transparence a indiqué que ce qui est requis est de nature publique et peut être trouvé sur le microsite électronique https://coronavirus.gob.mx; De plus, le Communiqué Technique Quotidien est mis à jour quotidiennement et les conférences du rapport quotidien de “Covid-19” sont diffusées sur le réseau national.

Insatisfait, le requérant déposa un recours en révision auprès de l’INAI, par lequel il déclara que les informations fournies ne correspondaient pas à ce qui était demandé; car il s’agit d’une réponse générique, qui ne montre pas les chiffres de “R0” ou “Rt”; En outre, le lien électronique fourni par la Direction générale de l’épidémiologie est un manuel sur la grippe de 2014.

Dans des allégations, le ministère de la Santé a déclaré l’absence d’informations relatives à la variable «R0 de Covid-19», précisant qu’aucune mesure de ce facteur n’a été effectuée.

Dans une requête sur le microsite électronique https://coronavirus.gob.mx, l’INAI a confirmé qu’il n’y avait aucune information sur le numéro de reproduction de base pour Covid-19; En outre, la simple mention d’un lien électronique sans détailler les étapes à suivre pour consulter les informations requises ne satisfait pas au droit d’accès aux informations en question. En revanche, il était impossible d’accéder au lien électronique fourni par la Direction générale de l’épidémiologie.

Concernant le manque d’informations, déclaré par le ministère de la Santé via des allégations, l’Institut a souligné; Le 28 mai 2020, le sous-secrétaire, Hugo López Gatell, a indiqué qu’il existe une mesure appelée «R». Une variable très importante en épidémiologie mathématique.

Le 13 juillet 2020, lors du rapport quotidien du soir sur Covid-19 au Mexique, López Gatell a présenté le numéro de reproduction de base; ceci par rapport à la période écoulée du 28 mai au 26 juin 2020.

Par conséquent, la plénière de l’INAI a révoqué la réponse du ministère de la Santé et lui a demandé d’informer le demandeur du numéro de reproduction de base pour la maladie Covid-19; spécifier la couverture temporelle et géographique détaillant les données au niveau national et les entités fédératives.

LEE Raquel est le seul au pays à avoir reçu un diagnostic de maladie ECHS1

ebv